Cette anecdote peut vous sauver la vie !

Accordez-moi 1 minute précieuse pour lire…….

Il s’agit plus  d’une façon de penser plutôt qu’une astuce à proprement parler.

« Je faisais du vélo ce matin et j’ai remarqué une personne à environ un demi-kilomètre devant moi.

Je pouvais deviner qu’il roulait un peu plus lentement que moi et cela me faisait du bien.

Je me suis dit que j’essaierai de le rattraper.

J’ai donc commencé à faire du vélo de plus en plus vite. À chaque coin de rue, je gagnais un peu plus sur lui.

Après quelques minutes, je n’étais qu’à une dizaine de metre derrière lui, alors j’ai vraiment accéléré le rythme …

J’étais déterminé à le rattraper.

Enfin, je l’ai fait ! Je l’ai rattrapé et je l’ai doublé. Intérieurement, je me sentais très bien. « Je l’ai battu ».

Bien sûr, il ne savait même pas qu’on courait.

Après l’avoir doublé, j’ai réalisé que j’étais tellement concentré sur la compétition contre lui que j’avais manqué un virage pour rentrer à ma maison.

Je n’ai même pas regardé la beauté de la verdure et du paysage.

J’ai manqué deux trois fois de me rétamer en glissant de la pédale. »

Je me suis alors rendu compte que c’est ce qui se passe dans la vie quand on se concentre sur la compétition avec ses collègues de travail, voisins, amis, famille, en essayant de les surpasser et de montrer notre supériorité en voulant prouver que nous avons plus de succès qu’eux.

Nous passons notre temps et notre énergie à courir après eux et nous ratons notre propre chemin vers notre propre destination.

Le problème de la concurrence malsaine, c’est que c’est un cycle sans fin.

Il y aura toujours quelqu’un devant vous,

quelqu’un avec un meilleur travail,

une plus belle voiture,

plus d’amis,

plus d’argent à la banque,

plus d’éducation,

une plus jolie femme,

un plus beau mari,

des enfants plus sages,

de meilleures circonstances et

de meilleures conditions, etc.

Mais une prise de conscience importante est que vous pouvez devenir la meilleure version de vous même quand vous n’êtes pas en compétition avec qui que ce soit.

Certaines personnes ne sont pas sûres d’elles parce qu’elles accordent trop d’attention à ce que les autres font, où les autres diront, ce que les autres disent ou pensent d’eux.

Prends ce que tu as, la taille, le poids et la personnalité. Accepte-le et réalise que tu es chanceux. Reste concentré et mène une vie saine.

La comparaison ET la concurrence sont les voleurs de l’épanouissement et de la paix intérieur.

La seule personne avec qui tu dois te comparer c’est le toi du passé.

La première personne que tu dois aimer le plus au monde et que tu dois chérir c’est toi.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :