Faites votre travail et Faites-le bien

Parfois, en chemin vers notre destination ou notre but, on doit faire des choses dont on se passerait bien. Généralement, quand on débute, « on fait connaissance avec le balai » lors de notre premier emploi, comme l’a dit Andrew Carnegie. Il n’y a rien de honteux à passer le balai. C’est simplement une occasion d’exceller, et d’apprendre.

Mais vous, vous êtes si occupé à penser à l’avenir que vous n’éprouvez aucune fierté dans les tâches qui vous sont confiées actuellement.

Tout est une occasion d’agir et de faire de votre mieux. Seuls les crétins égocentriques pensent sincèrement être surqualifiés pour leur emploi actuel.

Où que nous soyons, quoi que nous fassions, où que nous allions, nous devons le faire bien, pour nous, pour notre art, pour le monde. C’est notre mission première, notre obligation. Lorsque l’action est la priorité, la vanité disparaît.

Nous serons et ferons beaucoup de choses dans la vie. Certaines sont prestigieuses, d’autres onéreuses, mais aucune n’est trop vile pour nous. Quel que soit le projet, nous devons y répondre :

  • En travaillant dur.
  • En toute honnêteté.
  • En aidant les autres de notre mieux.

Vous ne devriez jamais avoir à vous demander mais qu’est-ce que je suis censé faire maintenant ? Car vous connaissez la réponse : votre travail.

Que quelqu’un le remarque, qu’on soit payé pour ça, que le projet réussisse, cela n’a pas d’importance. Nous pouvons et devrions toujours agir avec ces trois caractéristiques, quel que soit l’obstacle.

Il n’y aura jamais d’obstacle qui nous empêchera de remplir nos obligations. Le défit sera plus ou moins grand, mais jamais impossible. Chaque tâche exige le meilleur de nous. Que l’on soit menacé de faillite ou face à des clients mécontents, que l’on gagne beaucoup d’argent et qu’on décide de se développer, on pourra être fière de nos choix et sûrs qu’ils sont les bons si on a fait de notre mieux. On aura fait notre travail, quel qu’il soit.

Nous faisons quelque chose pour quelqu’un d’autre, que nous menons à bien, idem s’il s’agit simplement de rédiger son curriculum vitæ. Nous pouvons traiter chaque partie – en particulier le travail que personne ne voit ou les difficultés que nous aurions pu éviter, avec fierté et obstination.

Dans chaque situation, c’est la vie qui nous pose une question et nos actes sont la réponse. Notre boulot est simplement d’y répondre correctement.

La bonne action, généreuse, dévouée, magistrale, créative, est la réponse à cette question. C’est une façon de trouver un sens à la vie, une façon de transformer un obstacle en opportunité.

Si vous le prenez comme un fardeau, c’est que vous le prenez dans le mauvais sens.

Tout ce que nous avons à faire, c’est ces trois petites tâches : essayer au mieux, être honnête, aider les autres et s’aider soi-même. C’est tout ce qu’on nous demande. Ni plus ni moins.

Il va de soi que l’objectif est important, mais n’oubliez pas que chaque cas individuel est important. Chaque cliché compose le panorama. La vue d’ensemble est incertaine, seuls les exemples sont certains.

Votre façon de faire les choses est la façon dont vous pourrez tout faire.

Nous pouvons toujours agir bien.

Ce qui est fait correctement, même modeste, est noble.

Grâce Mathée GHEMILEMBOLO

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :