L’autodiscipline de la perception

Avant la crise sanitaire que nous vivons actuellement, dus au Covid-19, j’étais un jeune à la quête d’opportunités d’emplois, je passais mon temps à la recherche des offres alléchantes et qui correspondait à mon profil, je tamisais les réseaux sociaux, les plates-formes de recrutement, les applications qui balancent des notifications d’info sur les opportunités d’emploi, Linkedin, tous les outils qui me permettaient d’avoir ce que je cherchais, pouvoir postuler aux annonces, et je procédais également au dépôt de dossier physique auprès des différents entreprises de la place, mais sans succès.

Selon les objectifs que je m’étais fixé, je devrais au plus tard, le mois d’août décrocher un CDD, malheureusement le covid19 et venue bouleversée mes plans, il y a eu baisse d’activité dans quasiment tous les secteurs d’activité, et des licenciements massifs, sans oublier le confinement et tous le reste… Cela m’a permis de réaliser que c’était perdus d’avance, tous mon plans était tombé à l’eau.

Alors, au lieu que je me lamente sur ce chambardement économique, j’ai plutôt observé attentivement les événements. D’une façon presque perverse, j’ai choisi de les considérer comme une chance d’apprendre, j’ai pu accroître le nombre de livres que j’avais l’habitude de lire, 4 livres par semaine, j’ai décidé de mettre sur pied un blog alors que je n’avais pas de compétences en Word Press, et voilà ce blog sur lequel vous êtes en train de lire cet article.

C’est en partie grâce à cette pensée de Rockefeller qui dit que: le marché est intrinsèquement imprévisible et souvent vicieux, seul un esprit rationnel et discipliné peut espérer en obtenir des avantages.

Donc j’ai tiré le meilleur de moi même, pendant que les autres se lamenter sur les restrictions qui ne leur permettait plus d’atteindre leur objectif.

C’est l’autodiscipline et l’objectivité qui m’a permit de distinguer des avantages dans tous les obstacles que la vie a dressés devant moi, j’ai toujours été curieux de voir une opportunité dans chaque catastrophe.

Plus le chaos est grand, plus je vous conseille de rester calme, surtout quand votre entourage panique, voilà pourquoi Warren Buffet a dis: soyez craintif quand les autres sont avides et soyez avide quand les autres sont craintifs .

considérer que les obstacles dressés devant vous n’est pas de la pure malchance mais plutôt une leçon, une chance d’apprendre.

Vous serez confronté à des obstacles pendant votre vie, des obstacles justes ou injustes. Et vous découvrirez à chaque fois que le plus important, ce ne sont pas les obstacles eux-mêmes, mais comment vous les percevez, comment vous réagissez, si vous arrivez à garder la tête froide. Vous apprendrez que cette réaction détermine la façon dont vous arriverez à les dépasser, voire à prospérer à cause d’eux.

Là où certains voient un problème, d’autres voient une opportunité. Là où certains sont aveuglés par la réussite, d’autres voient la réalité avec une objectivité impitoyable. Là où certains perdent le contrôle de leurs émotions, d’autres restent sereins. Le désespoir, la peur, l’impuissance sont des fonctions de notre perception. Il faut vous dire que rien ne vous oblige à vous sentir ainsi, vous choisissez de céder à ces sentiments. Ou alors, comme moi, choisissez de ne pas y céder.

Le fait de percevoir ce que d’autres considèrent négatif de façon rationnelle, claire, et surtout comme une opportunité à saisir, et pas comme quelque chose à craindre ou déplorer.

Les apparences sont souvent trompeuses. Ce qui se cache à l’intérieur, en dessous, c’est ça qui compte.

Nous pouvons apprendre à percevoir les choses différemment, à écarter les illusions que d’autres craignent ou croient. Nous pouvons arrêter de voir les « problèmes » comme des problèmes. Nous pouvons apprendre à voir les choses telles qu’elles sont.

Nous réagissons trop souvent de manière émotive, nous nous décourageons et nous perdons nos objectifs de vue. Tout cela ne fait qu’aggraver les choses. Les perceptions inutiles finissent par envahir notre esprit, l’espace sacré de la raison, de l’action et de la volonté, et par nous déboussoler.

voir une opportunité dans chaque catastrophe et transformer cette situation négative en apprentissage, en talent ou en fortune. Perçu correctement, n’importe quel événement,( crise économique, crise sanitaire, l’apparition d’un virus tel que c’est le cas avec la covid19, la guerre…) présente une occasion d’avancer, même si nous ne l’avions pas anticipé.

Nous devons garder à l’esprit plusieurs éléments lorsque nous sommes face à un obstacle qui nous semble insurmontable. Nous devons essayer :

  • D’être objectif ;de contrôler nos émotions ;
  • D’être choisir de voir le bon côté du problème ;
  • De rester calme ;
  • D’ignorer ce qui perturbe ou limite les autres ;
  • De relativiser ;
  • De revenir à l’instant présent ;
  • De nous concentrer sur ce que nous pouvons contrôler.

C’est ainsi que l’on voit les opportunités devant l’obstacle. Cela n’arrive pas par miracle, c’est un processus basé sur l’autodiscipline et la logique.

Et cette logique, vous l’avez. Il suffit de la mettre en pratique.

Un commentaire sur “L’autodiscipline de la perception

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :