Évitez les pâles copies

Copier peut parfois faire partie du processus d’apprentissage, lorsqu’un étudiant en beaux-arts reproduit les œuvres de grands peintres ou qu’un apprenti batteur répète le solo de John Bonham dans Moby Dick de Led Zeppelin, par exemple. Cette sorte d’imitation permet à un élève d’acquérir de la technique.

Copier peut parfois faire partie du processus d’apprentissage

Dans le monde des affaires, peut-être parce que nous vivons à l’ère du copier-coller, l’imitation est habituellement plus vile. Quand on peut voler instantanément les mots, les images ou le code de programmation d’autrui,
Il est tentant d’essayer de monter une entreprise en copiant celle d’autrui. Cette recette facile est vouée à l’échec. Le hic avec cette sorte d’imitation est qu’elle fait l’économie de la compréhension. Pour atteindre la maturité, il faut saisir pourquoi chaque chose marche comme elle marche ou est comme elle est. Or, cela vous échappe si vous vous contentez de copiercoller. Vous ne faites que reproduire la couche de surface sans comprendre toutes celles qu’il y a dessous.

Une bonne partie du travail d’un créateur reste invisible. Le copieur ignore donc pourquoi les choses ont cette apparence, produisent l’effet qu’elles produisent ou se lisent comme elles se lisent. La copie s’apparente à un faux fini : elle ne donne aucune substance, aucune profondeur, aucun éclairage, rien sur quoi fonder les décisions à venir.
De plus, le copieur ne peut jamais rester à jour. Il ne peut jamais prendre l’initiative et il est condamné à suivre passivement. Il met au monde quelque chose qui est déjà en retard sur son temps ­ une pâle imitation.

Une bonne partie du travail d’un créateur reste invisible. Le copieur ignore donc pourquoi les choses ont cette apparence, produisent l’effet qu’elles produisent ou se lisent comme elles se lisent.

Comment savez-vous que vous êtes en train de copier ? Très simple : si quelqu’un d’autre a déjà fait le gros du travail, vous êtes en train de le copier. Laissez-vous influencer et inspirer, mais ne volez pas les idées des autres.

Laissez-vous influencer et inspirer, mais ne volez pas les idées des autres.

Personnalisez votre produit
Si vous avez du succès, les gens tenteront de vous copier. C’est la vie. Il existe pourtant une manière géniale de vous protéger contre les copieurs :
Amalgamez-vous dans votre produit, intégrez-y ce que votre façon de penser a d’unique. Débanalisez-le. Faites-en un bien ou un service que personne d’autre que vous ne peut offrir.

Personnalisez votre produit
Si vous avez du succès, les gens tenteront de vous copier. C’est la vie.

Mettez une part de vous dans votre produit et dans tout ce qui l’entoure ­ votre façon de le vendre, de le promouvoir, de l’expliquer et de le livrer. Vos concurrents ne pourront jamais copier ce qu’il y a de vous dans votre produit.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :